Que recherchez-vous ?

Les musées d’œufs Fabergé dans le monde

Les musées d’œufs Fabergé dans le monde

Les musées d’œufs de Fabergé dans le monde

 

Peter Carl Fabergé a marqué l’histoire de la joaillerie russe avec ses œufs impériaux créés entre 1885 et 1917. La naissance de ces joyaux de l’artisanat commence par une commande du tsar Alexandre III, qui souhaite offrir à sa femme un œuf de Pâques unique et exceptionnel. Par la suite, l’atelier Fabergé confectionne une cinquantaine d’œufs, qui sont aujourd’hui dispersés dans plusieurs musées dans le monde.

 

Le musée qui compte la collection la plus importante d’œufs de Fabergé est situé à Saint-Pétersbourg, au sein du palais Chouvalov. Il a été ouvert en 2013 par l’oligarque Viktor Vekselberg. Sa collection compte 15 œufs, dont 9 œufs réalisés pour les tsars Alexandre III et Nicolas II.

 

L’autre musée principal consacré aux créations de Fabergé est à Baden-Baden en Allemagne, et a été ouvert en 2009 par Alexander Ivanov, un collecteur d’art. En plus des œufs, on recense plus d’une centaine de créations de l’atelier Fabergé dans ce musée.

 

Plusieurs autres musées disposent d’œufs de Fabergé dans leur collection, notamment aux Etats-Unis : le Metropolitan Museum of Art (New York), le musée Hillwood (Washington) ou encore le musée des Beaux-Arts de Virigina (Richmond). Enfin, le Palais des Armures du Kremlin, à Moscou, compte également 10 œufs de Fabergé dans sa collection.