Que recherchez-vous ?

Comment sont peintes les poupées matriochkas ?

Comment sont peintes les poupées matriochkas ?

Comment sont peintes les poupées matriochkas ?

 

La matriochka est un des objets les plus communément associés à la Russie ; aussi appelées poupées russes ou poupées gigognes, les matriochkas sont composées de 3 à 10 poupées de taille croissante, qui s’encastrent les unes dans les autres.


Les premières matriochkas auraient été créées à la fin du XIXe siècle, et représentaient alors une femme paysanne tenant un coq sous son bras.


C’est d’ailleurs de là que les matriochkas tiennent leur nom, puisqu’en russe on qualifie de « matriochka » une femme de la campagne d’allure robuste. Le coq symbolisait quant à lui la fertilité, et de fait les poupées matriochkas sont encore souvent perçues comme gage de fertilité.

 

 

Préparation de la matriochka avant peinture

 

Devenue une spécialité de l’artisanat russe, la création des matriochkas est un processus délicat qui demande une grande maîtrise. La peinture des poupées est une étape clé de ce processus, car c’est la qualité des peintures réalisées qui fait des matriochkas un objet de tous les jours ou une véritable œuvre d’art, prisée des collectionneurs.


Mais avant de pouvoir appliquer la peinture, il faut tout d’abord soigneusement préparer la forme et la surface des matriochkas.


Les poupées russes sont généralement réalisées en bois de tilleul, mais aussi en bouleau ou en aulne ; les matriochkas d’un même ensemble sont toutes tirées du même morceau de bois, afin de garantir que les caractéristiques du bois soient identiques d’une poupée à l’autre.


Les matriochkas prennent forme grâce au travail de l’artisan tourneur sur bois, puis on laisse sécher le bois. On nettoie ensuite les futures matriochkas, et on les enduit d’huile pour éviter les craquelures. Mais ce n’est pas fini, car il faut encore effectuer une ultime préparation du bois avant l’application de la peinture.

 

Pour cela, on utilise un mélange de colle, d’eau et de talc pour obtenir une surface stable. On effectue également un ponçage très fin puis on enduit à nouveau le bois. Les matriochkas sont prêtes à être peintes lorsque leur surface est parfaitement lisse.

 

 

La peinture des matriochkas, un art à part entière

 

Les artisans en charge de la peinture sur matriochkas sont de véritables artistes qui ont chacun leur propre style et leurs techniques favorites. Il faut en effet connaître parfaitement la nature du bois pour réussir la peinture sur matriochka ; il faut aussi avoir une bonne dose de créativité et de connaissance des traditions russes pour inventer et réinventer les visages et les costumes des matriochkas.


A l’origine, les matriochkas étaient principalement peintes avec de la gouache. Aujourd’hui les artistes renommés préfèrent souvent utiliser la tempéra, un type de peinture basée sur une émulsion à base d’œuf. Cette technique est appréciée pour la qualité des dégradés qu’elle permet de réaliser, et pour son aspect légèrement transparent et raffiné.


Mais d’autres techniques sont aussi utilisées pour la peinture d’une matriochka : la peinture à l’huile, l’aquarelle, l’acrylique ainsi que la dorure. Cette dernière peut se faire à la feuille d’or pour les matriochkas de collection, mais est plus souvent réalisée à base de fines particules métalliques qui donnent un rendu très proche de l’or. Enfin, la pyrogravure est utilisée en particulier pour réaliser les détails du visage ou les éléments du costume.


Une fois son œuvre terminée, l’artiste ajoute en principe sa signature au bas de la matriochka ainsi que le nombre de poupées gigognes présentes dans la série. Puis il enduit les poupées matriochkas de laque pour garantir leur durabilité.